AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Partagez | .
 

 Les premières races



MessageSujet: Les premières races
Mar 26 Mai - 7:44
I : Les Races

A : Les elfes : Elfes de Lune, du Soleil & Drows
Les elfes découlent tous d’ancêtres extrêmement liés à la nature. Ce sont de magnifiques créatures ayant conservé certains attributs de leur ancêtre commun, dont des oreilles se finissant en pointes sans pour autant être longues (oubliez les elfes à la wow, merci), une agilité et une vivacité hors du commun ainsi qu’un sacré goût pour la perfection. Bien des créatures de ce monde, dont les « petites personnes », rêvent de croiser un jour le chemin de l’une de ces créatures. Attention cependant… Ce n’est pas parce qu’un elfe détient une longévité proche de l’immortalité tout comme les géants, qu’il acceptera pour autant de croiser le chemin de créatures autres qu’elfiques…
Populations :
hommes : 60% - femmes : 40%
Les elfes mettent au monde autant de garçons que de filles, mais à cause de leur faible constitution, il n’est pas rare qu’un enfant ne survive pas à la vie sauvage ou qu’une femme meurt en couche. Les hommes sont de fait particulièrement protecteurs par instinct lorsqu’ils croisent une femme enceinte, peu importe sa race : protéger les naissances, c’est après tout protéger la vie.
Dimensions :
Taille : 0.6m, poids : 12-18kg.
Les elfes ont les os légers et sont tout en agilité. Ils ne pèsent leur poids réel qu’une fois inanimés.
Âge :
Les elfes font partie des longue-vies. C’est une race frôlant l’immortalité selon les humains et qui se savent pouvoir au minimum vivre 1.000ans.
Particularités :
Les elfes ont des oreilles se finissant en pointe et sont d’une rare beauté. Les hommes sont toujours magnifiquement battis et les femmes tout en courbe et en délicatesse. Il n’existe pas d’entre deux entre un homme et une femme, contrairement aux humains. Soit on est battit comme un homme, soit on est fin comme une femme.
Combat :
La morphologie est typée pour un combat tout en esquive et en vitesse, du au sens de l’équilibre hors du commun que détient cette race.
Talents :
Les elfes descendent d’un ancêtre commun qui s’était particulièrement rapproché de la vie sauvage, des arbres et des animaux. Leur ancêtre commun a toujours eu une vision particulière de ce qui existe réellement en ce monde.
-          Perception : la vision d’un elfe est unique. Lorsqu’il se concentre, il voit et révèle tout (noir, illusion, aura, réelle identité, race…).
-          Ouïe Fine : on part du principe qu’un elfe entend et distingue tout, même en cas de bruit fort.
 
B : Les humains :
Les humains sont surement ceux qui ont le moins changé… hormis que comme les autres races, leur taille a diminué d’un mètre. Ce sont des êtres pieux, croyant tous dans les dieux du panthéon Aethyrien. Cependant, ils ne croient pas tous en le même, et parfois ces dieux sont des êtres cruels et mauvais. Les humains sont également els plus polyvalents, les plus aptes à évoluer dans le sens qui les intéresse. Et à chaque fois que l’on a découvert une sous-race mystérieuse (cf : archétype), celle-ci découlait obligatoirement des humains…
Populations :
hommes : 50% - femmes : 50%
Les humains sont les mieux répartis, jusque dans leur population.
Dimensions :
Taille : 0.7m, poids : 15-20kg.
Un peu plus grand et lourds que les elfes, il faut cependant mettre un bémol : les humains sont la race la plus variable qui soit et certains humains peuvent être aussi robustes et forts qu’un orc ou agile et vif qu’un drow. Il en va de même pour la beauté, qui peut donner des traits plus efféminés à un homme ou masculins à une femme. La diversité de l’humanité fait son point fort autant que sa particularité.
Âge :
Les humains font partie des Ephémères. Leur vie ne dépasse jamais un siècle et il est courant de mourir avant 60ans pour des causes multiples comme la maladie, la vieillesse, les guerres…
Particularités :
Aucune, sauf « potentiellement » en cas d’archétype.
Combat :
La morphologie multiple des humains leur permet d’avoir chacun leur propre type de combat. Néanmoins on reste logique, une personne frêle et plus en courbe qu’en muscle ne sautera pas 30cm de hauteur sans effort (rappel : les humains de ce contexte sont plus petits que nous), et il est improbable qu’on trouve logique une femme frêle ou chétive maniant l’épée ou la lance comme un rien. Les armes de ce type sont lourdes et à force de maniement font apparaitre des muscles, la personne ne pourrait donc pas être frêle.
Talents :
Les humains font partie de ces créatures ayant le choix. Ils peuvent se diversifier, choisir leur propre voie, et c’est ce qu’on aime chez eux. Par ailleurs, cette volonté de s’individualisé leur aura permis de pouvoir luter un court temps contre les envoutements ou les charmes de tout type.
-          Polyvalence : un humain choisit un talent lié à un des cinq sens, au choix.
-          Volonté Supérieure : un humain résiste plus longtemps à tout type d’assaut mental.
 
 
C : Les nains : nains des montagnes, nains souterrains, nains noirs
Personne de petite taille, ou encore appelé par certains « petites personnes ». Les nains ont toujours été sous-estimés. Parfois certains se sont contentés de dire ne pouvoir adresser la parole à des êtres les obligeant à baisser la tête. Mais que ce genre d’orgueil soit la plupart du temps elfique n’aura pas empêché les nains de garder le menton haut et leur marteau encore plus haut. Leurs chants et leurs rythmes effrénés ont inspiré les bardes les plus émérites et leur acharnement au travail comme à la guerre, fait s’effondrer bien des remparts. Ne jamais sous-estimer une petite personne.
Populations :
hommes : 55% - femmes : 45%
Les nains sont parfois machistes, adore faire des blagues sexistes, mais devant leurs femmes ils n’en mènent pas large. Après tout, c’est elle qui tient la cuisine, et aucun nain digne de ce nom ne tolèrerait de dormir le ventre vide. Comme il y a plus de femmes que d’hommes, il n’est pas rare de voir quelques histoires de coucherie se propager autour d’un seul nain. Ça surprend assez souvent les personnes plus grandes, qui auraient tendance à croire le contraire, mais paraitrait-il que les nains sont doués au lit.
Dimensions :
Taille : 0.4m, poids : 10-13kg.
Bien que les nains soient riquiquis, leur robustesse leur donne les os lourds pour résister aux vents.
Particularités :
Les nains sont des créatures plus petites que les elfes ou les humains, plutôt rondouillards. La barbe et les moustaches sont des attributs vitaux pour les hommes, et hommes comme femmes adorent se faire des coiffures à base de tresses et décorations pour cheveux. Leur petite taille leur donne de petits doigts, ce qui est très utile pour certains ouvrages de finesse que jalousent d’ailleurs les elfes, secrètement.
Combat :
La morphologie des nains favorisent le combat d’encaissement et de parade. Leur petite taille est un atout non négligeable et tout nain sait comment parer les coups en attendant de gagner avantage de l’écart de taille entre lui et une grande personne. On a déjà vu des géants se ridiculiser en butant sur un nain qui s’était mis en boule.
Talents :
Les nains à l’origine ont dû forger leur endurance légendaire à force de travail et d’acharnement. La boisson a souvent été le sel remède contre leur maux et avec le temps, leur acharnement a payé : les humains sont devenus les êtres les plus résistants qui soient.
-          Vigueur Acharnée : un nain résiste particulièrement bien à l’alcool, aux poisons et autres toxines. Seul un traitement prit à long terme pourrait commencer à venir à bout de leur endurance aux venins de ce monde.
-          Toucher de la pierre : Les nains sont capables d’évaluer l’ancienneté et la constitution d’un objet, d’une surface ou d’un matériau rien qu’en le touchant et en le manipulant entre leur doigts. Un objet qui selon eux « vibre » de façon plus ou moins forte selon eux sera imbibé de magie… et donc enchanté.
D : Les Géants : Demi-ogres, demi-orcs, demi-géants.
On les dit plus proches des anciens que n’importe quelle race, bien que physiquement un humain s’en rapprochera toujours plus. D’une taille titanesque aux yeux de plus petites créatures, les géants ne sont au final que l’ombre de leurs parents, les véritables géants. Bien qu’ils en portent le nom, les géants jouables ne sont que des « demi » géants. Ils ont obligatoirement un parent humain et donc plus d’humanité que les originaux qui jadis faisaient trembler nos fermes. Un géant reste cependant bien mystérieux. De par la taille qu’ils détiennent, ils voient le monde d’une autre façon, et surtout lui voient une délimitation. Ce genre de détails allié à une humanité encore un peu sauvage les rend peut-être plus sage que n’importe qui, malgré les apparences. Dans leur sang coule un sang féroce et violent, mais leur humanité leur permet de prendre exemple sur les forces calmes de la nature, comme la montagne, le désert, la mer… Et non le volcan et les tempêtes.
Populations :
hommes : 60% - femmes : 40%
Les gênes de géants ont tendance à provoquer plus de naissances masculines que féminines. Pour leur défenses, les femmes doivent faire avec la violence de leurs hommes et quand elles survivent, c’est souvent parce qu’elles parlent et frappent autant qu’eux.
Dimensions :
Grands (1m), robustes, os lourds.
Les géants sont plus grands que les humains normaux et les dépassent aisément d’une à deux têtes, pour les plus grands. Grâce à leur taille, ils voient plus loin que la plupart des mortels et peuvent donc prendre avantage du terrain.
Particularités :
Une grande taille et une musculature digne de ce nom. Les géants ont un profil aussi disparate que leurs cousins les humains mais leurs os sont aussi lourds que ceux des nains. De fait, il n’est pas rare de voir un géant maigrichon frappé néanmoins plus fort qu’un humain entrainé. Les amants « géants » sont assez connus de la gente féminine. Il en effet, leurs femmes sont plutôt exigeant et ardues, ce qui les oblige à donner leur maximum pour les satisfaire. Du coup quand ils se mettent à piller des villages entiers et violer des femmes, il est courant de s’apercevoir qu’elles ne parviennent pas à tenir et malgré elles, se docilisent assez vite. Les hommes géants sont donc craints mais les rumeurs exacerbées leur ont donnés la faculté d’être une sorte de drogue à femme… Et mine de rien, ça fait jaser.
Combat :
Du à leur taille, les géants préfèrent se battre avec une arme longue etde par leur force, favorisent une arme à deux mains. Ces armes leur permettent aussi et surtout de frapper ce qui traine entre leurs jambes quand ils ne les fauchent pas du pied. Contrairement à ce qu’on pense, certains géants ont entrainé leur agilité et surtout leur adresse, les rendant quasiment imprenable avec simplement quelques crocs en jambe.
Talents :
Les elfes descendent d’un ancêtre commun qui s’était particulièrement rapproché de la vie sauvage, des arbres et des animaux. Leur ancêtre commun a toujours eu une vision particulière de ce qui existe réellement en ce monde.
-          Force Surhumaine : Un géant est censé pouvoir réussir n’importe quelle épreuve de force, tant qu’il ne s’agit pas de soulever une montagne ou de fracasser un fort entier à coup de tête.
-          Odorat : De véritables ogres. Les géants peuvent pister n’importe qui grâce à leur odorat bien plus développé qu’il n’y parait. Ils peuvent sentir la magie de loin également (si quelqu’un a provoqué une tornade, ça puera la magie de l’air, par exemple).



Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2014

http://atlantis-return.forumactif.fr
avatar

Maître de Justice




 

Les premières races

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES RACES DISPARUES
» Les races One Piecéennes [spoil]
» Les races jouables
» Les races
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ἀτλαντίς  :: Hors du Temps :: Feuillets sur l'Aethyr-